Rechercher
  • Nathalie FRACHET

Suite à ces 10 idées fausses, êtes-vous prêt(e) pour votre séance d'hypnose ?

Dernière mise à jour : 22 mai




Si j'ai publié ces 10 idées fausses sur l'hypnose(voir sur mon blog), c'est pour démystifier l'hypnose "de cirque", pour que les gens comprennent qu'ils ne sont pas sous manipulation mais au contraire, qu'ils sont bien plus libres sous hypnose puisqu'ils relient leur conscient et leur inconscient, ce qui est bien rare de faire dans la vie de tous les jours !


Pour l’hypnose, j'utilise un pendule.... mais oui bien-sûr !



La vieille image du psy avec son pendule est totalement has been. L’hypnose employée de nos jours n’est plus l’hypnose autoritaire employée du temps de Freud, que lui avait enseigné le professeur Charcot à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris. A l ‘époque, les femmes n’avaient aucun droit, sauf celui d’enfanter.

Elles n’avaient pas le droit d’apprendre à lire, d’avoir un compte en banque, quant au droit de voter n’en parlons pas. Les seules femmes qui avaient accès à la lecture à cette époque étaient les courtisanes. Bref, on comprend qu’être une femme vers 1850, ce n’était pas la joie.

Les femmes de l’époque étaient employées, ou bourgeoises, soit le fait d’être là comme un apparat : “soit belle, tais-toi, et soit une génitrice, c’est tout ce qu’on te demande !”

Tout ça pour vous expliquer que Freud, (dont je vous recommande le film, a dangrous method, ou l’on y voit sa rencontre, ainsi que sa séparation avec Jung) appliquait l’hypnose de manière autoritaire. Le fameux : “dormez je le veux”, ne fonctionnait qu’avec les femmes influençables et hystériques de l’époque. Et vu leur peu de droit et reconnaissance, on comprend qu’elles devenaient hystériques !


L’hypnothérapeute à un don !



C’est Franz Anton Mesmer qui a apporté les principales idées fausses concernant l’hypnose. Selon lui : « La puissance du regard de l’hypnotiseur qui fixe intensément les yeux de son patient permet de l’hypnotiser ».

Pourtant, encore une fois, l’hypnothérapeute ne possède pas de don ou de pouvoir particulier.

Je n’ai pas le sentiment d’avoir un don du tout. En revanche, il m’a fallu de la volonté, de la persévérance et faire de sacrés sacrifices pour acquérir mes connaissances en intelligence émotionnelle, en Programmation Neurolinguistique ainsi qu’en hypnose.

En travaillant mes cours, soirs et week-ends, vacances comprises. Sans oublier la lecture des nombreux livres, mes formations continues, ma supervision, l’hypnose n’est pas ésotérique. Elle ne s’acquière pas par l’opération du saint esprit, mais bien par du travail qui consiste en de la théorie et de la pratique.

L’hypnose ne fonctionne que dans la mesure où le patient est d’accord et motivé. L’hypnothérapeute applique une technique avec l’accord de son patient dans le but d’aider ce dernier et après avoir fait une détermination d’objectifs avec son patient ou coaché. C’est le patient ou le coaché qui prend contact avec son thérapeute, ce qui montre sa motivation et sa volonté nécessaire dans son processus de « guérison ».


Développer votre sens critique vis à vis de l’hypnose

En vous fiant à votre bon sens, ainsi qu’à votre sens critique : ne pensez-vous pas que si un professionnel de la relation d’aide avait ce pouvoir de manipulation sur ses coachés, ses consultants ou patients cela se saurait ?

De même, la rédactrice de cet article, soit moi-même, qui suis hypnothérapeute, je ne louerais pas un deux pièces avec un balcon, mais un penthouse avec une terrasse de 180 mètres carrés.

Et j’aurais plusieurs maisons au bord de l’océan, dans différents continents, plus un yacht. Et …mon rêve ultime : avoir mon jet privé pour ne pas poireauter lors des embarquements ainsi qu’à la douane dans les aéroports ! Car je n’aime pas perdre mon temps.


Découvrez !


L’hypnose est une bonne approche pour retrouver une souplesse de l’esprit et se réconcilier avec la réalité. Elle nous aide à lâcher nos peurs, nos phobies, les soucis contre lesquels nous ne pouvons rien, les références au passé qui nous empêchent d’avancer...

Souvent, les gens refusent les années qui passent, le corps qui change. Au contraire, ils sont déraisonnablement exigeants envers eux-mêmes. À force de s’accrocher, ils accumulent kilos, tabac, alcool, souvenirs traumatiques, ordonnances à rallonge et ils sont malheureux.

L'hypnose peut vous aider à retrouver de la légèreté.

D’autant, que l’hypnose ne présente aucun des effets secondaires des médicaments sur la mémoire, l’équilibre, la santé en général, si fréquents avec l’âge.

J’ai découvert la force des suggestions et l’importance de l’imagination. Au point d’en faire un art de vivre basé sur la compréhension et l’apaisement des souffrances.


À celui qui m'assure qu’avec lui "ça ne marchera pas", je réponds sans hésiter qu’il a raison, car je n’essaierais même pas. Nul ne sera forcé: le postulat premier de cette thérapie douce est en effet l’adhésion du consultant.


Toute personne capable d’imagination peut accéder aux formidables pouvoirs de cette technique. À une condition cependant, celle d’être volontaire!


Vous voulez essayer l’hypnose ?

Plutôt que d’avoir peur de l’hypnose, il faut croire en l’hypnose. Qui n’a pas entendu qu’on opère sous hypnose en suisse, en Belgique ainsi qu’au Québec ?

Si j'ai publié ces 10 idées fausses sur l'hypnose ( Kate Middleton de la famille royale anglaise a accouché sous hypnose, sans péridurale, ni anti douleur. En effet, sous hypnose on fait baisser la douleur de 30%, ce qui est loin d’être négligeable !

L’hypnose permettrait aux personnes en soins palliatifs d'alléger les prises de morphine.

Ainsi ces personnes seraient moins amorphes, et pourraient communiquer avec leurs proches, avant d’aller dans l’au-delà, ce qui n’est pas négligeable. Et elles seraient aussi soulager de vivre jusqu'à leur dernier souffle en toute sérénité grâce à l’hypnose, qui fait sécréter des hormones naturelles, qui apaisent : les endorphines, les mêmes, que celle sécrétées lorsque l’on pratique la médiation.

Espérant vous avoir rassuré et souhaitant que vous ayez pris plaisir à lire cet article, n’hésitez pas à me laisser un commentaire, cela me fait toujours plaisir de savoir que je suis lue.

Pour en savoir plus :

Osez !

Permettez vous de vous balader sur mon site

Tentez déjà les exercices d'auto-hypnose cliquez ici

Et si vous désirez un entretien téléphonique informatif gratuit, téléphonez-moi 06 62 50 30 71


A savoir :

L’hypnose thérapeutique est connue pour être à la base de toutes les autres formes de psychothérapie. L’hypnose thérapeutique ne saurait en aucun cas se substituer à une consultation par un médecin ou traitement médical. Vous ne devez en aucun cas arrêter ou modifier vous-même un traitement sans l’avis de votre médecin.

Si vous consultez ce site, notez que les informations que vous y trouverez ne sauraient en aucun cas se substituer à une consultation médicale ou vous dissuader de consulter votre médecin ou encore de retarder le moment de la consultation.

Je me donne le droit de refuser et / ou d’interrompre la prise en charge de toute personne qui dissimulerait tout ou partie de son dossier médical, vis-à-vis des contre-indications énumérées.

Comme toute autre thérapie, l’hypnose ne peut absolument pas garantir un succès chez toutes les personnes. Le praticien a donc une obligation de moyens, mais pas de résultat.

Les informations personnelles concernant les personnes me contactant par mail, y compris leur identité, sont confidentielles. Je m’engage à respecter les conditions légales de confidentialité des informations médicales applicables en France, ainsi que la déontologie médicale en vigueur.




Remettez des couleurs dans votre vie,

....OSEZ l'hypnOSE !



 



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout