Questions Fréquentes sur l'hypnose, l'hypnothérapie

Suis-je hypnotisable ?

OUI certainement
Seules les personnes souffrant de psychoses, ou de déficience mentale ne pourront être hypnotisées.

C'est quoi l'hypnose ?

 

L’Hypnose  est une méthode douce et humaine qui vous permet d’aller mieux dans votre globalité en travaillant sur les sources de vos problèmes.

Il est possible d’accéder à votre inconscient pour libérer vos émotions liées à votre passé, vous pouvez devenir le créateur de votre futur, car il faut se perdre quelquefois en nous, pour s’y retrouver.

Les séances d’Hypnose, vous permettent de trouver en vous les clés qui vous ouvrent les portes de toutes vos possibilités.

Quand vous êtes dans mon cabinet, bien installé dans le fauteuil, votre conscient part en voyage tandis que votre inconscient reste là  et entend tout ce que l’on dit, les histoires que je vous raconte sont pleines de messages cachés qui lui sont destinés.

Vous allez pouvoir découvrir les solutions concernant les problèmes de poids, de tabac, de peurs… mais il est également possible d’engager un processus vous permettant de développer vos capacités sportives ou intellectuelles, retrouver confiance en vous, ou tout simplement réapprendre à vous aimer ce qui est la base de la méthode.

Hypnologue, Hypnotiseur, Hypnothérapeute

Que signifient ces termes ?

 

Nous entendons beaucoup parler d’hypnose, d’hypnothérapeute, d’hypnotiseur, de praticien en hypnose Ericksonienne… mais nous ne savons pas exactement ce que c’est, ni ce que le terme hypno signifie.
Y a-t-il un lien entre toutes ces professions ?

Sont-elles fiables et reconnues ?

Est-ce des professionnels de la santé qui se sont spécialisés ?

Autrefois perçue comme surnaturelle, l’hypnose revisite la médecine et la psychologie, fin du 18e siècle. C’est à un médecin viennois, Mesmer, que nous le devons. Bien entendu, l’hypnose de l’époque n’a plus rien à voir avec l’hypnose telle que nous la connaissons aujourd’hui. Cette pratique a toujours intéressé l’être humain, et continuera de le faire, tout en évoluant.

De nos jours, avec ses différentes approches, elle intéresse de plus en plus de monde. Elle ouvre les portes de notre inconscient et nous allons vers elle, dans un but plus ou moins précis.
Parce que nous avons besoin de voir les choses autrement, de comprendre pour mieux continuer notre chemin intérieur, le praticien en hypnose est là pour nous éclairer et nous apprendre à faire un travail sur nous-même.
Néanmoins, il existe beaucoup de termes désignant l’hypnose. Nous pourrions nous y perdre tant nous ne savons pas vers quel praticien nous tourner.

Que signifient les termes du champ hypno ? 

Hypnothérapeute, hypnotiseur, hypnologue, praticien en hypnose (et d’autres), nombreux sont ses termes que nous retrouvons en faisant une simple recherche internet, comportant le terme hypno.
Vous ne savez pas lequel choisir et vous vous demandez s’il y a une si grande différence entre tous ces mots autour du lexique « hypno » ?

Et c’est tout à fait normal !

Prenons l’hypnotiseur, par exemple. Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il représentait pour vous ? Que vous inspire-t-il ? La confiance ? Iriez-vous à une séance, pour trouver une solution à vos problèmes ?
Ce qui vient en premier, dans la tête des personnes, c’est que l’hypnotiseur est là pour faire un spectacle. Montrer de quoi il est capable en demandant au spectateur de faire la poule ou de se comporter de façon à faire rire ou impressionner le public.
Dans le fond, ce n’est pas une très bonne approche pour vous donner envie de lui confier vos problèmes.
Cependant, l’hypnotiseur est bel et bien praticien en hypnose avant tout. Il a fait les formations nécessaires pour arriver à « gagner » ce titre.

A contrario, l’hypnopraticien et l’hypnothérapeute ne font pas de spectacle en public. Pourtant, avec le patient, des outils similaires sont utilisés, mais la différence réside dans le but recherché. Celui d’accompagner le patient de façon à lui permettre de vivre au mieux son quotidien.

Un véritable lien dans la pratique de l’hypnose ? 

Les hypnothérapeutes sont là pour aider le patient. Emmener ce dernier dans un état de transe hypnotique, c’est les outils et les connaissances de chacun de ces métiers.
La différence entre hypnopraticien et hypnothérapeute, est que le premier est accessible grâce à des formations ouvertes à tous, l'hypnopraticien n'est pas professionnel de santé tandis que le second l'hypnothérapeute, sa formation est uniquement réservé aux professionnels de la santé.


Toutefois, aujourd’hui, ces métiers se retrouvent à être différents malgré leurs liens. Il nous suffit de regarder ces pratiques de plus près, pour nous apercevoir qu’il ne fait aucun doute qu’un lien entre eux existe.

hypnothérapeute et hypnopraticien/ psychopraticien , leurs différences :

Prenons les hypnothérapeutes, ils nous montrent une voie différente pour notre inconscient, en créant un contexte favorable à une évolution durable.
L’hypnopraticien/psychopraticien, est un coach (donc non pas un professionnel de santé) qui guide notre cheminement personnel, avec de nombreuses méthodes, telle l’hypnose ericksonienne.

 

Si nous devons vraiment chercher une différence, elle se porte sur le diplôme et le droit d’exercer.

Les profesionnels de santé évoluent au sein de cabinets médicaux et les autres devraient se situer  uniquement hors des lieux médicaux.

La médecine ne reconnaît pas les praticiens en hypnose, en considérant d’avantage l’hypnothérapie. 

Hypnose Flash Intégrative® ?

C'est l'Hypnose de dernière génération extrêmement rapide et dynamique !

Elle concentre l'évolution de nombreuses pratiques de l'hypnose Classique, Ericksonienne, N.G.H.

Elle permet d'induire EN QUELQUES SECONDES des états hypnotiques avec des pratiques vertueuses de l'hypnose appliquée aux relations d'aide.

L'entrée en hypnose peut être rapide ou douce, s'adaptant sans cesse à votre besoin du moment.

L’ hypnothérapie flash® est sur-mesure et personnalisée

L’ hypnose Flash Intégrative® est une hypnose hautement personnalisée. Cette approche complémentait-re en hypnose part du postulat que chaque être est unique. Ma propre représentation mentale et psychologique de l’événement sera différente d’une autre personne en fonction de sa culture, son éducation, sa génétique, mais aussi de ses valeurs et croyances. Ainsi chaque être humain a une réalité qui lui est propre et ne peut la communiquer qu’à partir de ses propres mots et de son langage non verbal. Tout l’art du praticien va être de relever les mots, la subjectivité lors de l’interview préliminaire intégrative® pour les replacer dans une résonance au service de l’objectif.

 

L'Hypnose N.G.H. ?

IMG_0051.jpg
 

La National Guild of Hypnotists est l’organisme de référent en matière d’innovation, de recherches en hypnose. Elle se compose de personnalités référentes dans le domaine de l’hypnose. De nombreuses publications officielles sur les dernières avancées scientifiques ou cliniques voient le jour au sein de leur organisation mondiale.

La NGH est la référence internationale pour les professionnels de la thérapie, de l’hypnose sous toutes ces formes.

Les conférences de la NGH rassemblent annuellement  plus de nombreux participants provenant des quatre coins du globe. Psynapse est reconnu par la NGH.

L’hypnose directe vous permet d’être plus dans le processus thérapeutique et dans la commande de l’inconscient. Milton Erickson utilisait lui-même cette forme d’hypnose au cœur de ses séances thérapeutiques pour les patients les plus résistants au changement. Ce type d’hypnose vous apporte beaucoup de confort dans le traitement de la gestion du stress, l’arrêt du tabac ou la gestion de l’alimentation.

L'Hypnose Ericksonienne ?

Milton Erickson, célèbre psychiatre Américain (1901-1980) est le père de cette forme d'hypnose; Il a consacré l'essentiel de sa carrière à l'étude de sa pratique et à son utilisation thérapeutique. Pour Milton Erickson, chacun d'entre nous possède en lui-même les ressources pour soulager, se libérer et se construire une vie agréable.
C'est aujourd'hui la forme de thérapie brève la plus utilisée au monde. Elle se différencie de l'hypnose classique, celle que l'on voit dans les spectacles, dirigiste et basée sur l'usage de suggestions directes. Au contraire, l'hypnose Ericksonienne considère que toutes les ressources sont présentes en chacun de nous, et que le thérapeute n'est là que pour les susciter.
Elle autorise la personne à se prendre en main par le biais de son inconscient et de sa propre motivation.
L'hypnose est un dialogue intérieur ou l'intégrité du patient est préservée.
La Thérapie Ericksonienne

Elle induit d'autres principes implicites :

  • Chaque personne est aussi spécifique que son problème

  • L'hypnothérapeute n'a pas d'importance, ce qui compte c'est que les souhaits de la personne soient atteints

  • Il n'est pas recherché à ce que soit rendu conscient ce qui est inconscient

  • Les suggestions n'ont pas à être directes et franches et compréhensibles

  • La vérification «écologique» doit être effectuée à chaque travail, chaque séance par l'hypnothérapeute

  • C'est un travail de collaboration, ou le conscient et l'inconscient trouvent tous deux «un accord» par négociation, afin d'améliorer la vie de la personne.


Le praticien en hypnose Ericksonienne utilise un langage d'influence qui invite en douceur le sujet à vivre un état modifié de conscience.
Utilisée dans un but de relation d'aide, cette approche s'adresse à tout type de personnes, excepté les psychotiques (schizophrènes, bipolaires...) et les pervers narcissiques.
Au cours de la séance, le praticien adapte continuellement son attitude, son langage et sa voix en fonction des indications que le sujet lui renvoie (respiration, élocution, posture, mouvements corporels...). On dit qu'il «se synchronise» au sujet. Son langage est très permissif, non autoritaire.
Particulièrement respectueuse de la personne, de ses valeurs et de ses croyances, l'hypnose Ericksonienne amène chacun à sa propre réalité intérieure, considérant que chaque individu a une manière propre de vivre et de ressentir les choses.
Le praticien capte l'information du sujet afin de s'approcher au plus près de sa réalité, de ce qu'il vit et de comment il le vit. Il a donc un rôle de guide, tandis que le sujet est celui qui possède intrinsèquement les ressources et solutions recherchées.
L'hypnose Ericksonienne utilise des techniques de changement telles que les métaphores, les histoires ou les anecdotes, les suggestions indirectes et non directives qui permettent de mettre le sujet en confiance, de lever ses résistances et de s'adresser à son inconscient.
La personne placée dans un état modifié de conscience fera ainsi ses propres liens entre sa réalité et les messages induits, ce qui lui permettra d'accéder aux solutions nécessaires à la résolution de sa problématique