Rechercher
  • Nathalie FRACHET

Idée reçue n° 2 sur l’Hypnose : « Je vais perdre le contrôle »

Dernière mise à jour : 22 mai


PAS DU TOUT, TOUT COMME POUR L’IDÉE REÇUE N° 1…

Et heureusement pour moi aussi, car pratiquer l’Hypnose serait un métier à haut risque !


C’est votre imagination qui fait l’Hypnose : vous apprenez à mieux contrôler vos pensées et à changer ce que vous souhaitez modifier en vous.

Vous gagnez en contrôle de vous-même et pas l’inverse !!!

L’Hypnose est toujours de l’auto hypnose puisqu’elle fonctionne grâce à l’imaginaire. Une suggestion doit donc d’abord être acceptée pour être réalisée. Si les paroles de l’hypno-praticien heurtent le système de valeurs du sujet sous Hypnose alors elle sera tout simplement rejetée par lui.

Il y a aussi toujours possibilité de sortir de l’état d’Hypnose si besoin est. L’inconscient est la partie plus involontaire, intuitive qui veille toujours à votre sécurité et votre bien-être. Il a un rôle protecteur encore plus présent. La volonté n’est pas abandonnée et permet à tout moment de réagir également en conscience.

En réalité, ce sont nos pensées, nos peurs, nos croyances qui nous contrôlent et nous limitent sans aucun doute. Changer sa perception grâce à l’Hypnose permet finalement de nous libérer de blocages, d’élargir nos perspectives, d’envisager de nouvelles possibilités. Sortir d’une « vision entonnoir » pour prendre du recul et cibler ses priorités, son objectif amène à une meilleure maîtrise de sa vie.

L’hypnose de spectacle renforce aussi cette idée de manipulation. La méfiance ressentie à se faire hypnotiser est donc bien légitime ! Tout le monde n’est pas réceptif à l’hypnose de spectacle, ce qui n’est pas le cas de l’Hypnose thérapeutique. Les hypnotiseurs de rue ou de spectacle testent les spectateurs pour une sélection avant de les faire monter sur scène. Si on considère que 10 % de la population est « très réceptive » alors sur un public de 2 000 personnes, 200 seront hautement suggestibles. Elles savent ce qui les attend avant de monter sur scène et profitent aussi de la désinhibition provoquée. Elles sont volontaires mais peuvent toutefois être renvoyées à leur place par l’hypnotiseur si elles ne jouent plus le jeu. Les techniques sont bien rodées et la transe rapide, soudaine.

L’hypnose thérapeutique est quant à elle une méthode très douce et relaxante. Tout le monde est réceptif à ce type d’Hypnose puisqu’elle est naturelle. L’état modifié de conscience est alors progressif, par paliers dans un cadre sécurisé et bienveillant. L’objectif préalablement établi est le fil rouge de la séance. Le lâcher prise prend la forme d’une détente mais pas d’une perte de contrôle.




Demain : Idée reçue n° 3 sur l’Hypnose : « On peut rester coincé en Hypnose »



 


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout