Rechercher
  • Nathalie FRACHET

Idée reçue n°9 : « L'hypnose n'a pas marché sur moi par le passé donc ça ne marchera jamais»

Dernière mise à jour : 22 mai


L'hypnose, comme n'importe quel outil thérapeutique fonctionne d'abord avec le relationnel : si vous ne faites pas suffisamment confiance dans une pratique ou dans le thérapeute, alors l'efficacité en sera amoindrie.


Je me souviens ainsi d'un patient me disant "Je ne suis pas hypnotisable" car il avait fait des séances d'hypnose par le passé. Lors de notre première séance, dès le premier passage, le patient est entré en transe. Cependant nous avions passé un peu de temps avant ensemble, quelques séances de parole afin de créer l'alliance thérapeutique.


C'est pour cela que les vidéos, audios d'hypnose (sauf ceux faits par le thérapeute de la personne et donc travaillés au préalable en séance), ne seront jamais aussi efficaces qu'en présentiel car c'est la relation qui fait l'efficacité d'une thérapie.


En séance, j'adapte ma pratique à la personnalité du patient, observe ses réactions non verbales, ses préjugés, ses craintes... et rassure afin de favoriser une sécurité interne suffisante pour entrer en état hypnotique.

L'état hypnotique est un apprentissage: avec la pratique, peu à peu, on devient son propre thérapeute.



Demain Idée reçue n°10 : «on ne se souvient de rien, donc c‘est dangereux !




 


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout