Rechercher
  • Nathalie FRACHET

L'auto-hypnose pour apprendre à être autonome

Dernière mise à jour : 22 mai



Comme son nom l’indique, il s’agit de la pratique de l’hypnose sans intervention extérieure. L’avantage : favoriser votre autonomie, ce qui est intéressant dans toute démarche thérapeutique. Sur mon site hypnosamiens.com, à la suite d'une séance en cabinet, je vous laisse des enregistrements vocaux pour vous guider, mais l’idéal est de s’en passer, car cela permet plus de souplesse dans la séance, adaptable à l’état du moment.

Même s’il est possible de commencer seul, il est souvent préférable de réaliser une première séance avec l’aide d’un hypnothérapeute, afin d’acquérir les bases. Il est même possible de mettre en place un ancrage sensoriel : lors de la transe, le thérapeute installe un code, comme une position du corps, une odeur ou une chanson, que vous associerez ensuite à cet état. Lors des séances d’autohypnose, vous réutiliserez ce stimulus sensoriel pour entrer plus facilement en transe.

Il est donc vraiment possible d’entrer par soi-même dans une transe hypnotique ?

Oui, tout à fait. Dans les enquêtes, un nombre intéressant de mes consultants raconte vivre une expérience très similaire à celle d’une séance dirigée. Certains expliquent avoir réussi dès le premier jour à entrer dans cet état tout seuls, d’autres ont eu besoin d’un peu plus de séances accompagnées avant d’y arriver. Et parfois, la transe était un peu moins intense en autohypnose. Mais dans l’ensemble, les consultants disent réussir à la retrouver.





Certains d’entre vous, à la fin de votre accompagnement, me disent avoir pris goût à l’hypnose et à l’exploration des états de conscience. Cela me remplit de joie de voir de plus en plus de personnes voulant apprendre à se servir de leur cerveau et de leurs fonctionnements inconscients.

La question qui revient à ce moment-là, c’est comment puis-je continuer seul.e mon chemin d’exploration ? Ma réponse est l’auto-hypnose.


Psychonaute : un projet novateur


Kevin Finel, fondateur en 2002 de l’institut de formation l‘ARCHE (Académie de Recherche et Connaissance en Hypnose Ericksonienne), a crée fin 2018 ce projet novateur, 100% en ligne.

Psychonaute est ouvert à toutes les personnes qui veulent explorer leur inconscient. Accessible à tous et à toutes, débutant.e comme confirmé.e, ces cours en ligne qu’il co-anime avec Bruno Surace (Directeur pédagogique de l’ARCHE) et Vincent Hürner (Directeur de l’ARCHE Suisse) permet à tout le monde de progresser en auto-hypnose.

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous une ressource. Elle va vous permettre d’aller encore plus loin dans l’exploration de vous-même et des outils hypnotiques. Il s’agit de la plateforme Psychonaute.

Je vous le dis souvent en séance : une des valeurs au cœur de mon accompagnement c’est l’autonomie. Cette magnifique faculté d’agir librement avec indépendance.

C’est pourquoi j’aime vous décrypter ce que nous faisons en séance. Afin de vous permettre d’apprendre à utiliser par vous-même les outils que nous explorons. Ainsi, mon intention, quand je vous accompagne, est toujours d’être la plus pédagogue possible.

Vous êtes ainsi acteur et actrice de votre changement.


Petit cadeau pour vous

j’ai la possibilité de vous faire bénéficier d’un mois d’essai gratuit à la plateforme (au lieu de 7 jours).


Cliquez ici pour obtenir un mois d’essai gratuit à Psychonaute


Ce lien est un lien affilié. Ainsi, seul celui-ci vous permet de bénéficier des 30 jours.

30 jours, cela vous laisse le temps de tester et d’apprendre les bases de l’auto-hypnose et de parcourir quelques thèmes proposés. Vous vous rendrez vite compte de la richesse et de la qualité des contenus.

Ainsi, pour ce premier mois vous ne serez pas facturés du montant de l’abonnement. Et si vous ne souhaitez pas poursuivre l’aventure après ces 30 premiers jours, il vous suffit d’envoyer un mail à l’équipe Psychonaute avant la fin de votre période d’essai. Tout simplement.


Je suis moi-même les cours en ligne de la plateforme. Ceux-ci enrichissent mes réflexions et ma pratique d’hypnothérapeute, mais aussi mon quotidien, c’est pourquoi je suis ravie de vous la recommander.




Pour tout vous dire, au quotidien, l’auto-hypnose m’aide à prendre soin de moi. Mais quand j’ai besoin d’être accompagnée pour aller plus loin ou me challenger, je n’hésite pas à faire appel à des consœurs-confrères pour me donner un coup de pouce.




 


35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout