Rechercher
  • Nathalie FRACHET

Les principes de l'alimentation intuitive

Dernière mise à jour : il y a 5 jours


  1. Rejeter la Mentalité des Régimes


La première étape de l’alimentation intuitive est de rejeter la mentalité des régimes. Nous allons voir que la mentalité des régimes est parfois si bien ancrée qu’on ne la remarque même plus.

Aujourd’hui, les sciences ont montré ce que les deux nutritionnistes américains avaient soupçonné à l’époque : les régimes amaigrissants sont voués à l’échec.

En effet, selon une étude menée par l'ANSES en 2010, plus de 90% des personnes ayant suivi un régime amaigrissant reprennent le poids perdu voire plus, dans les années suivant la fin du régime (le fameux “effet yo-yo”). En cause ? Les dérèglements métaboliques et la restriction induits pendant le régime.

En effet, d’une part, lorsque l’on se restreint, on limite consciemment le choix de nos aliments et/ou on contrôle la valeur calorique des aliments pour maintenir ou perdre du poids. Les aliments sont généralement classés en deux catégories : les bons et les mauvais. Les bons peuvent être consommés comme bon nous semble et les mauvais doivent être évités. Mais en instaurant un tabou sur un aliment, on provoque l’effet contraire à celui souhaité puisqu’il devient ainsi plus attirant. Le contrôle favorise la perte de contrôle.

D’autre part, en privant son corps d’énergie, les régimes avec une restriction calorique trop importante entrainent des ralentissement de notre métabolisme. C'est-à-dire que notre corps, recevant moins d’énergie va se mettre en mode “économie” et va alors brûler moins de calories. Cela mène à une reprise du poids, dès l'arrêt du régime, ou au moindre écart.


2. Honorer sa Faim


La faim est un signal que notre corps nous envoie, et qu’on a parfois du mal à reconnaitre quand on l’a ignoré depuis trop longtemps. Reconnaitre la faim et y répondre est une étape importante de l’alimentation intuitive.


3. Respecter son Corps


Le body positive peut faire peur. On se dit qu’on ne sera jamais capable d’aimer notre corps. Et c’est bien normal de penser ça. On ne voit pas comment on pourrait passer de la détestation, à l’amour. Dans un premier temps, vous allez apprendre à porter un regard neutre sur votre corps. A respecter votre corps.


4. Permission Inconditionnelle de Manger


Ici, on va se débarrasser de toutes les règles autour de la nourriture. Cette étape peut faire peur, on a l’impression de perdre le contrôle. C’est une étape importante pour retrouver confiance en votre corps. Cela ne veut pas non plus dire « manger sans limite.

Supprimer le sucre, éviter le gras...aucun aliment ne devrait être interdit. En fait, la restriction conduit souvent à une fixation mentale démesurée et peut même conduire à développer des troubles alimentaires. Ainsi, donnez-vous la permission de manger ce qui vous fait plaisir et d’apprécier ce qui vous fait plaisir. Cela ne veut pas non plus dire « manger sans limite, tout est une question de modération !



8. Neutraliser notre Voix Intérieure


Vous allez apprendre à vous détacher de cette petite voix dans votre tête qui commente tout ce que vous mangez. Elle vous fait culpabiliser et vous empêche de prendre du plaisir : « tu ne devrais pas manger ça, c’est mal ».

A trop réfléchir à ce que nous mangeons et face au martelage des régimes amaigrissants, nous avons parfois tendance à considérer la nourriture comme notre ennemie. L’alimentation intuitive nous invite à faire la paix avec tous les aliments pour finalement savourer chaque repas avec bienveillance.


9. Découvrir la Satisfaction



Vous allez découvrir la satisfaction. Un mélange de plaisir, d’énergie et de sensation. Il n’y a que vous qui pouvez ressentir votre propre satisfaction, et manger en la recherchant vous permet de respecter les signaux de votre corps.

L’alimentation intuitive considère les aliments bien plus que comme un simple assemblage de calories, glucides, lipides, protéines et vitamines. Manger est également un plaisir individuel et collectif !









10. Ressentir la Satiété


La plupart du temps, ce principe arrive bien trop tôt dans le processus. « Se forcer » à respecter notre satiété est vécu comme une privation. Ici, on va s’intéresser à la satiété avec curiosité, sans se forcer, une fois que vous serez déjà avancé dans le processus.

Dès que nous avons assez mangé, notre corps nous envoie un signal de satiété permettant de mettre fin au repas. Observez alors les signes que vous êtes rassasiés. Mais gardez aussi à l'esprit qu'il est tout à fait normal et normal de manger au-delà de la satiété parfois, alors ne vous “punissez” pas pour cela, constatez juste, sans jugement.



11. Comprendre la Nourriture Émotionnelle


Manger par émotion est un comportement naturel, il devient problématique quand on utilise la nourriture pour fuir nos émotions. Même si ça nous apaise sur le court terme, ça ne nous permet pas de faire face aux situations de notre vie, et on finit par culpabiliser.

Ennui, colère, solitude… des émotions qui peuvent nous amener bien souvent à nous consoler avec des aliments réconfortants (comfort food, en anglais) qui sont très généralement très gras-sucrés-salés. Manger par émotion est un comportement naturel, il devient problématique quand on utilise la nourriture pour fuir nos émotions car cela ne résout que partiellement le problème. L’alimentation intuitive nous invite à observer, à prendre conscience de ces automatismes, de les accepter pour finalement les atténuer naturellement et progressivement.


12. Bouger son Corps

Le fitness est à la mode. On ne veut plus être mince, mais tonique (fit). Vous allez apprendre à détacher sport et apparence. Et plutôt utiliser le sport comme un moyen de vous reconnecter avec votre corps. Ici, on va plutôt parler de "bouger son corps", parce que parfois le mot "sport" peut faire peur.

Trouver une activité qui nous fait plaisir sans forcément se dire que cela servira à éliminer notre croissant du matin mais que cela nous permettra aussi de nous sentir mieux dans notre peau et en meilleure forme au quotidien !

13. La Nutrition Bienveillante


La nutrition a aussi sa place dans l’alimentation intuitive. Pas de règles à suivre, juste des informations pour une alimentation bonne pour la santé physique ET mentale, où tous les aliments ont leur place.

C'est le dernier pilier de l’alimentation intuitive : la santé ! Quand on finit par être réellement à l’écoute de son corps et qu’on suit son intuition alors on mange des aliments qui font du bien à nos papilles et à notre santé. Sans pour autant rentrer dans l’obsession de “l’aliment-santé” !


Et l'hypnose dans tout ça ?

A demain pour la suite...


 


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout