Rechercher
  • Nathalie FRACHET

Idée reçue n°8 sur l’Hypnose : «Je peux retrouver des traumatismes cachés.»

Dernière mise à jour : il y a 5 jours


OUI..... et NON

Selon notre impression subjective, les événements du passé nous définissent. Mais en réalité l’histoire, notre histoire, est au contraire racontée, construite et reconstruite.

Nous reconstruisons déjà en permanence ce qui nous entoure.


Par exemple, saviez-vous que chaque œil présente une tâche aveugle, autrement dit un trou dans le champ visuel, un petit bout de rétine qui ne perçoit rien. Pourtant, constatez-vous un trou de chaque côté de ce que vous voyez ? Non, évidemment. Votre cerveau reconstitue ce qui manque à partir du contexte.





Notre cerveau est habitué à combler les blancs.





Quand on est professionnel de santé et hypnothérapeute, on adhère à un code de déontologie.

Si l'hypnose a de très nombreuses indications : lutte contre la douleur, les addictions alimentaires, apaisement, résolution de traumatismes... retrouver des souvenirs enfouis n'est pas une demande acceptable.

Il peut arriver que certains souvenirs reviennent à la mémoire.

Quand des souvenirs ne sont pas accessibles, ce n'est pas pour rien : l'amnésie nous protège de souvenirs effractants.

Les faire surgir et ainsi forcer les mécanismes de protection psychique constitueraient une grande maltraitance faite à la personne.


Demain, Idée reçue n°9 : « L'hypnose n'a pas marché sur moi par le passé donc ça ne marchera jamais»




 


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout