Rechercher
  • Nathalie FRACHET

Auto-Hypnose ... Hypnose ?

Dernière mise à jour : il y a 5 jours





L’autohypnose est, comme l’hypnose, un état modifié de conscience qui se trouve à mi-chemin entre la veille et le sommeil. Il se caractérise par une baisse d’activité des fonctions de notre partie consciente et une activité accrue des fonctions inconscientes.


Nul besoin d’être guidé par un thérapeute pour pratiquer l’autohypnose : elle peut tout à fait se réaliser sans aide extérieure, même s’il est conseillé de suivre quelques séances d’initiation avec un praticien., ou avec PSYCHONAUTE (je vous en dis plus ensuite)

Nous entrons d’ailleurs spontanément en autohypnose plusieurs fois par jour, de manière tout à fait naturelle et sans le savoir : par exemple, lorsque nous effectuons une activité répétitive pendant un certain temps, et que notre esprit “s’évade” (conduite sur l’autoroute, activité sportive...). Ou encore, lorsque nous relâchons notre attention au milieu d’un film, d’une lecture, ou autre activité qui demande une concentration prolongée.


Bénéfices

L’autohypnose est un moyen efficace et accessible à tous d’entrer en contact avec son inconscient. Comme l’hypnose en cabinet, elle se pratique de manière régulière (à vous de définir la fréquence) en ayant préalablement défini un objectif de séance : arrêter de fumer, de grignoter, réduire son stress ou son anxiété... Quel que soit l’objectif que vous choisissez, la pratique régulière de l’autohypnose présente de nombreux bénéfices de santé physique et mentale.

En effet, en fonction de l’état de conscience dans lequel vous vous trouvez, le cerveau émet des ondes de différentes fréquences :

  • Les ondes bêta, les plus rapides, correspondent à notre fonctionnement normal en état de veille. A cette fréquence, nous sommes intellectuellement disponibles.

  • Les ondes alpha, un peu plus lentes, sont émises lorsque nous nous trouvons dans un état de calme intérieur, sans effort intellectuel. Elles correspondent déjà à un état modifié de conscience, qui peut s’obtenir simplement en fermant les yeux.

  • Les ondes thêta se caractérisent par une relaxation encore plus importante, et correspondent à notre sommeil paradoxal.

  • Enfin, les ondes delta (les plus lentes), sont émises par notre cerveau lorsque nous nous trouvons dans un sommeil profond.

Lorsque nous sommes en état de transe hypnotique, notre cerveau émet des ondes alpha. Ce rythme cérébral est notamment associé à :


  • une réduction de l’anxiété

  • une amélioration des troubles du sommeil

  • la réduction de la pression artérielle et du rythme cardiaque

  • l’augmentation des taux de sérotonine (neurotransmetteur responsable de la régulation de l’humeur)


En augmentant votre production d’ondes alpha grâce à la pratique régulière de l’autohypnose, vous vous assurez donc un état de détente favorable à une meilleure santé générale.


Principes de base

Conscient et inconscient

Comme l’hypnose, la pratique de l’autohypnose repose sur une vision optimiste de l’inconscient. Celui-ci est considéré comme un réservoir d’apprentissages, de compétences et de solutions créatives, dans lequel vous pouvez puiser pour résoudre toutes sortes de problématiques. Il est donc un allié dans le cadre de la thérapie et de l’atteinte de vos objectifs.

La pensée inconsciente, qui est émotionnelle et symbolique, se rapporte à notre hémisphère droit. Or au quotidien, nous nous branchons surtout sur notre hémisphère gauche, responsable du fonctionnement de notre partie consciente: celle-ci produit une pensée analytique, rationnelle et discursive, qui nous a été transmise par l’éducation. Elle tend à occulter la partie inconsciente, ce qui génère des conflits intérieurs.


Rétablir l’équilibre entre cerveau gauche et droit



La pratique de l’hypnose et de l’autohypnose repose sur le postulat que la plupart de nos problèmes viennent d’une mauvaise communication entre le cerveau gauche et le cerveau droit. Le plus souvent, le cerveau gauche analyse et catégorise ce que nous vivons, et nous pensons consciemment qu’un problème est réglé.

Pourtant, des comportements irrationnels laissent penser le contraire : c’est parce que le souci n’a pas été réglé au niveau émotionnel et inconscient. Les phobies et les TOC sont l’exemple type de ce fonctionnement. Les comportements compulsifs, comme les addictions, obéissent aussi à ce schéma: nous savons rationnellement que nous ne devons pas boire, fumer ou trop manger, et pourtant nous le faisons.

Pour résoudre ces conflits, l’autohypnose se donne pour but d’accéder aux ressources du cerveau droit, en favorisant l’émission des ondes alpha. Les différentes techniques, qui reposent sur des métaphores, suggestions, et autres procédés non analytiques, contournent le fonctionnement logique du cerveau gauche pour s’adresser directement à votre partie inconsciente, qui détient les clés de la solution.


L'auto-hypnose, à quoi ça sert ?


Dans note état de conscience habituelle, nous n'accédons qu'à quelques facettes de notre personnalité. Comme le souligne à juste titre Kevin FINEL, nous avons tous une très grande richesse intérieure, mais nous avons aussi très peu d'occasions de l'explorer dans notre vie quotidienne. En effet, on ne nous apprend pas vraiment à nous servir de notre cerveau ni de nos fonctionnements inconscients. C'est bien dommage car nous passons à côté de capacités et de possibilités pourtant bien présentes en nous. et d'une certaine façon,nous nous limitons.

L'auto-hypnose est l'outil rêvé pour vous permettre d'entreprendre ce voyage intérieur. Apprendre les techniques de l'auto-hypnose peut vous servir à bien des niveaux :

  • pour mieux vous connaître

  • dépasser certains de vos blocages inconscients

  • optimiser vos fonctionnements

  • modifier vos comportements, représentations mentales ou réactions émotionnelles

  • et elle peut être utilisée à des fins thérapeutiques.



Pour aller plus loin :

J’apprends à mes consultants/patients l’auto-Hypnose car c’est un outil indispensable pour diminuer le stress, les angoisses, et atteindre plus vite son objectif. Il est très facile d’utilisation, vous pouvez vous en servir partout, discrètement, et cela ne vous prend que quelques minutes. Plus vous pratiquez, et plus le temps d’auto-Hypnose diminue. Comme un sportif professionnel, en pratiquant l’auto-Hypnose régulièrement , vous faites vivre vos ressources, vos forces qui deviennent des automatismes.


Quelques livres à s’offrir :


Pratiquer l'auto-hypnose avec Psychonaute

Psychonaute.org est la première plateforme pédagogique en ligne de contenus pour apprendre

l’auto-hypnose. Accompagnés de deux spécialistes dans le domaine, Kevin Finel, Directeur de

l’Académie d’hypnose l’A.R.C.H.E. et de Bruno Surace, formateur à l’A.R.C.H.E.,

les Psychonautes découvrent chaque mois un nouveau thème, une nouvelle approche pour

apprendre l’auto-hypnose et explorer les capacités de leur cerveau.


Mon avis sur l'application :

Qu'est-ce que j'ai aimé sur Psychonaute ? Plein de choses ! Sinon, je ne vous en parlerai pas.

Tout d'abord, la variété des thèmes :

  • bases de l'auto-hypnose,

  • exploration des émotions, des croyances,

  • motivation et passage à l'action,

  • détachement de l'égo,

  • optimisation du sommeil...

Il y en a pour tous les goûts. Sachant qu'un nouveau thème est ajouté chaque mois.

Sympa quand on débute aussi, les webinaires live où l'on peut poser nos questions en lien avec le thème de la semaine.

Les retours d'expérience de mes consultants sont positifs car ils apprécient être un peu cadrés avant de se lancer seuls en autohypnose, d'avoir des exercices audio en hypnose guidée, de se les approprier, et ensuite seulement de les faire sans accompagnement.






Voici un petit cadeau : la possibilité de vous faire bénéficier de 7 jours gratuits à la plate-forme d'autohypnose en ligne Psychonaute.

Cliquez sur ce lien





 


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout