Rechercher

10 conseils pour bien choisir son hypnothérapeute





Comment trouver un bon hypnothérapeute ? S’assurer qu’on a affaire à un professionnel sérieux et efficace ?

Que doit-on vérifier avant de prendre rendez-vous avec un praticien en hypnose et éviter les charlatans ?

Voici 10 conseils pour choisir son hypnothérapeute de manière éclairée.





1 – Prendre son temps Quel que soit le motif de votre consultation, on ne confie pas ses problèmes à n’importe qui. Prenez le temps de parcourir les sites internet des praticiens, et sollicitez votre réseau pour le bouche-à-oreille. - Vos amis ont-ils déjà consulté un « hypnotiseur » ? Ont-ils un cabinet à vous recommander ? - Le site internet du thérapeute est-il clair, vous inspire-t-il confiance ? Y a-t-il des photos du praticien, du cabinet d’hypnose? Les textes vous donnent-ils des informations précises sur ce qui vous attend en séance ? Un bon hypnothérapeute n’est pas un magicien. Il ne vous promettra jamais monts et merveilles, car l’essentiel du travail se fait en collaboration avec vous. Il n’est pas non plus médecin, et doit exposer clairement les limites de son champ d’intervention. Tout doit être écrit. N’hésitez pas à appeler plusieurs praticiens pour faire connaissance et poser vos questions.


2 – Echanger avant de prendre rendez-vous Avant d’entamer une thérapie par l’hypnose, vous pouvez demander un temps de discussion : au téléphone. La plupart des hypnothérapeutes sérieux proposent une séance découverte pour faire connaissance. Au cours de cette séance, le professionnel explique en détail comment marche l’hypnose, ses champs d’application, et répond à toutes vos questions. A l’issue de la discussion, vous expérimentez l’état de transe hypnotique, puis vous partagez vos ressentis. Vous pourrez ainsi évaluer la qualité de la relation d’accompagnement :

  • vous êtes-vous senti écouté, entendu ?

  • des réponses claires et précises vous ont-elles été données ?

  • vous êtes-vous senti en confiance ?

3- Vérifier la formation du praticien : Pour trouver un hypnothérapeute efficace, vérifiez que le professionnel a suivi une formation sérieuse… car ce n’est pas toujours le cas ! L’hypnose a le vent en poupe, et certaines personnes peu scrupuleuses en profitent à vos dépens. Bien que le diplôme d’hypnothérapeute ne soit pas encore reconnu par l’état, il existe plusieurs écoles sérieuses de formation en hypnose, et des diplômes délivrés par les universités. Chacun correspondant aux différents courants d’hypnose : ericksonnienne, humaniste, elmanienne, NGH, Hypnose Intégrative... Le plus sûr est d’appeler le professionnel au téléphone et lui demander plus de détail sur son parcours, son expérience, et son approche. Il doit répondre sans réfléchir ! 4- Questionner ses domaines de spécialité L’hypnose thérapeutique permet d’agir sur de nombreux troubles psychiques, ainsi que sur la gestion de la douleur. Mais le praticien est sans doute plus à l’aise avec certaines applications… Lesquelles ? A-t-il beaucoup d’expérience dans un domaine ? Un bon professionnel connaît toujours ses limites, et n’hésitera pas à vous recommander à un confrère si cela dépasse son champ de compétence. De la même manière, vous pouvez lui demander s’il a suivi d’autres formations. Combine-t-il l’hypnose avec d’autres approches ?


5- Evoquer la supervision

Certains thérapeutes sont supervisés, c’est-à-dire qu’ils partagent leur vécu de thérapeute avec un autre professionnel.

Cette analyse de la pratique leur permet de prendre recul, et de mieux répondre à vos besoins. Ces échanges sont anonymisés, puisque les thérapeutes sont tenus au secret professionnel.

Une supervision est un gage de sérieux, d’honnêteté et de sécurité pour les patients. Votre interlocuteur doit pouvoir évoquer le sujet avec vous, dans une relation de confiance.

6- Tarifs, nombre de séance : quelle transparence ?

Un hypnothérapeute sérieux, est toujours transparent sur les tarifs, et aussi sur le nombre de séances à venir.

Les tarifs doivent figurer clairement sur le site internet et être présentés en début de séance. Au cabinet ou à distance. Le nombre de séance proposé se situe généralement entre 3 et 5, car il s’agit de thérapies brèves. Nous vous conseillons de vous méfier des promesses trop alléchantes pour être vraies. Le changement ne s’effectue rarement en une seule séance. A l’inverse, si rien n’évolue au bout de 10 séances d’hypnose, il est peut-être temps de changer de thérapeute.

7 – Vérifier les avis hypnothérapeute sur Google

C’est peut-être le premier réflexe pour choisir son thérapeute ! Rien de tel que l’avis des patients pour mesurer une réputation.

Restez toutefois vigilants, fiez-vous aux sites d’avis sérieux comme les fiches avis Google , plutôt qu’au seul site du praticien. Un nombre important d’avis est un bon indicateur.

Les avis sont-ils détaillés ? Donnent-ils des informations sur le motif de la consultation (arrêt du tabac, gestion des émotions, confiance en soi, dépression, addictions diverses..) ?

L’hypnothérapeute répond-t-il aux avis laissés sur sa fiche ? Se sent-il concerné par le bien-être de ses patients ?

Vous pouvez aussi taper le nom du professionnel dans un moteur de recherche. Vous pourrez parfois accéder aux témoignages de blogueurs.


8 – Demander s’il existe une charte éthique

Si vous vous demandez comment trouver un bon hypnothérapeute , il faut parler de charte éthique.

En France, et à l’heure actuelle, la profession d’hypnothérapeute (connue aussi sous le nom d’hypnotiseur) n’est pas réglementée. Mais les cabinets d’hypnose sérieux se dotent de charte éthique, fixant leurs règles de fonctionnement et leur conception de l’hypnose. Cette charte garantit un cadre sécurisant aux patients, elle est un socle sur lequel on peut construire une relation de confiance.

9- Se fier à son intuition

L’efficacité de vos séances d’hypnose repose sur la relation de confiance que vous instaurez avec votre thérapeute. Et c’est avant tout une question de feeling !

Soyez attentifs à la voix de votre interlocuteur : vous allez prendre appui dessus. Est-elle apaisante, ou au contraire irritante ? Vous met-elle à l’aise ?

Il se peut que l’on vous recommande une personne avec qui vous n’accrochez pas. Ce n’est pas un problème, laissez-vous guider simplement par votre ressenti. On ne triche pas avec la bienveillance, fiez-vous simplement à votre intuition.

10- Rester vigilant

L’hypnose n’est pas magique, et ne peut pas guérir les maladies les plus graves ….De manière générale, gardez vos distances avec les discours trop enjôleurs, ou ceux qui rejettent complétement l’usage de l’allopathie.

Qu’il s’agisse d’une addiction, de troubles du sommeil, du comportement, de dépression, de confiance en soi…pour choisir son hypnothérapeute, rien ne vaut le bouche-à-oreille … et un peu de bon sens !




8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout